Soutiens : Nous soutenons les habitants de Saltgourde car nous habitons le quartier depuis 35 ans et ces immeubles loin d'etre vetustes font partie du quartier,les habitants doivent être écoutés avec respect!! Cordialement, HOUDUSSE ///// 'APPORTE MON SOUTIEN AUX LOCATAIRES DE SALTGOURDE Cordialement, Michel BOURNAZEAUD //// A une époque où l'on nous demande à tous de faire des économies, je pense que cette démolition va à l'encontre des restrictions budgétaires et du bien-être des habitants de ce quartier. Térésina MONTET //// Le logement pour tous est un droit. Halte à la spéculation immobilière. A bas ce système qui ne pense qu'aux profits ! Solidarité ! Christian GARLIC //// Solidarité avec les habitants de ce quartier. Michelle LECOMTE //// la concertation et la communication sont incontournables à toute démocratie digne de son nom. Nathalie LE ROUX //// e signe en solidarité avec les habitants de saltgourde, ayant vécu plus de 35 ans dans ce quartier je me dois de les encourager. Mohamed ESSAIM //// c'est inadmissible et que les motivations soujacentes sont l'investissement immobilier, une honte! Fabrice THOMMERET //// Non aux démolitions sauvages: la parole aux habitants Daniel VITTER //// la démocratie commence par écouter les citoyens et dans ce cas il faut respecter leurs justes revendications. Jean-Pierre DEBREGEAS /// Originaire de Dordogne et maintenant parisienne, je sais hélas combien il est difficile de se loger. Arrêtons cette mascarade! La démolition n'est pas une solution.... Je suis de tout coeur avec vous. Gardez espoir . Nathalie ROLANDEZ //// je signe contre cette réhabilitation à marche forcée du maire de Périgueux Fabrice FAUVET //// Je signe car il est incroyable que dans un pays démocratique les personnes ne soient pas consultées ni écoutées on lache rien!!!! //// Je suis pour la rénovation. Ces habitations font partie intégrante du quartier du Gour de l'Arche. Pensons avant tout aux femmes, hommes et enfants de ces immeubles. Écoutons les. Thierry MAGIMEL

NOTRE CLIP

mercredi 22 avril 2015

Soutien de Marie Moulenes

Grâce à son emplacement entre ville et campagne et ses équipements de services à la population (services publics, crèche, écoles, collège, lycée, agence postale et commerces comme la pharmacie, une supérette, coiffeurs, boulangerie, ...), le Gour de l’Arche possède des atouts qui le rendent agréable à vivre. Il bénéficie depuis plusieurs années d’une rénovation urbaine nécessaire. Celle-ci a permis de réhabiliter et reconstruire des logements vétustes, parfois insalubres, et de créer ou rénover des équipements publics comme le Centre social, le plateau sportif, ou encore la chaudière à bois et le réseau de chaleur. Cette rénovation urbaine s’est toujours faite – jusqu’à maintenant - dans le dialogue et la concertation. Même si les habitants ont déjà subi des changements importants, comme les démolitions des immeubles Raudier et leur déménagement dans les résidences Suzanne Lacorre ou ailleurs, chaque fois la discussion a été possible, les raisons des actions mises en œuvre étaient discutées, reconnues et acceptées par la très grande majorité des personnes concernées.
Ce qui se passe actuellement n’a rien à voir : un nouveau Maire, qui ne connait pas encore bien la Ville et ses quartiers, prend la décision de démolir entièrement les immeubles de Saltgourde, soit 220 logements, sans même prendre le temps de venir visiter les appartements et discuter avec les habitants directement concernés. Ceux-ci apprennent par la presse cette décision qui va bouleverser leur vie et celle de tout un quartier.
Dans le même temps, le Gouvernement enclenche une nouvelle vision sur la politique de la ville qui préconise :

- Une concertation préalable avec les habitants avant toute réalisation de projet
- Ne plus recourir à la démolition systématique d’immeubles
- Favoriser plutôt les actions, certes de rénovation, mais surtout en direction du lien social et du développement économique et des services à la population.

Les habitants des immeubles de Saltgourde, soutenus par d’autres habitants du quartier, ont engagé un combat pour demander au Maire de revoir son projet. Ils doivent être entendus. La rénovation du quartier doit pouvoir se poursuivre dans la concertation et la sérénité.



Marie Moulènes

Conseillère municipale de Périgueux,
conseillère communautaire déléguée de l’Agglomération du Grand Périgueux,
suppléante du Député de la première circonscription“

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire